• Une passion

    Voici ma rédac' de Brevet Blanc, le sujet était de décrire une passion que l'on a découverte en étant enfant, de faire par de nos sentiments, nos impressions... Bien sûr c'est exagérer x), j'ai eu 12/15 :3

  • Déjà toute petite, la musique m'a intéressée. Le pouvoir extraordinaire de celle-ci, pouvant faire rire, pleurer et apaiser les gens la rendait mystérieuse et étrangement attirante. Mon intérêt pour celle-ci augmenta lorsque mon cousin qui apprenait à jouer de la guitare joua devant moi. Le son mélodieux que produisait l'instrument rendait l'atmosphère de la pièce douce et calme... Une chose était sûre : je voulais apprendre, apprendre à déchiffrer, à jouer, à comprendre la musique. Je voulais, moi aussi, émouvoir et faire plaisir aux gens en jouant.

    Mon premier instrument ne fut pas difficile à choisir, même si le violon, le piano et tous les autres instruments semblaient beaux et incroyables à jouer, la guitare était celui qui m'avait donné envie de faire de la musique. Lorsque j'eus ma première guitare entre les mains, un sentiment de joie et d'excitation m'envahit. J'allai enfin pouvoir commencer à connaître et ressentir la musique. Mes parents me payèrent des cours à domicile, et le premier son que je fis me rendis heureuse et fière de moi bien que mon professeur fit la grimace.
     Après quelques cours, la mélodie s'était énormément améliorée et mon professeur de guitare me dit que j'avais le sens du rythme et une bonne oreille, ce qui me fit très plaisir.

    Je m’entraînais tous les soirs, j'appréciais la sensation de mes doigts sur les cordes, je me sentais bien. Je jouais souvent, trop même, je jouais lorsque j'avais des soucis, quand je me sentais mal ou bien évidement pour le plaisir. Je m'énervais également, quand une note sonnait faux, quand un accord me faisait trop mal aux doigts ou quand je ne comprenais pas une portée. Mais je continuais toujours à jouer, voulant réussir ce que je n'arrivais pas à faire.  A force de jouer, le bout de mes doigts de la main gauche étaient rouges et me faisaient mal, je jouais soi-disant trop pour une débutante, j'ai donc dû ralentir le rythme et jouer moins longtemps le soir.

    Cela fait déjà trois ans que je joue de la guitare et je me suis énormément améliorée. Mes doigts me font souffrir de temps en temps mais le plaisir et la satisfaction de réussir à jouer une musique me fait toujours me sentir bien.


    25 commentaires